Recherche facile

Par ville, village ou par région en cliquant sur la carte

Comment rechercher une location ?
Vous avez plusieurs possibilités sur notre page d'accueil:
- Soit en utilisant la carte de la Corse, et en cliquant sur un icone.
- Soit en passant par la recherche avancée, vous pouvez rentrer la ville de votre choix, sélectionner le type de logement et/ou le nombre de personnes ainsi que la date de départ et la durée de votre séjour.

Comment faire quand une location m'intéresse ?
Sur la fiche détail de chaque annonce sont inscrites les coordonnées auxquelles vous pouvez joindre le propriétaire de la location. Il vous suffit de le contacter directement par téléphone pour obtenir plus de renseignements sur le bien ou effectuer votre réservation. Dans le cas où le propriétaire nous a communiqué son adresse email, vous pouvez également lui faire parvenir un message en cliquant sur le bouton 'contacter le propriétaire'.

Comment savoir si une location est disponible ?
Vous pouvez connaître les disponibilités d'une location soit en consultant le calendrier des disponibilités, soit en contactant le propriétaire par téléphone ou mail.

Un contrat de location est-il obligatoire ?
Un contrat de location entre le propriétaire et le vacancier est nécessaire pour éviter tout litige. Ce contrat doit être très explicite concernant le descriptif de votre location, les équipements et leur état. Il doit également indiquer la durée de la location avec les dates et heures d'arrivée et de départ.
Enfin, il doit mentionner le prix de la location, des arrhes ou de l'acompte ainsi que le montant de la caution et les éventuelles charges supplémentaires. Le propriétaire envoie le contrat non signé en deux exemplaires au vacancier, en indiquant une date limite de retour, le vacancier retourne les deux contrats signés avec le chèque de réservation. A réception, le propriétaire renvoie un exemplaire signé.

L'avance
Au moment de la réservation, vous aurez certainement à verser une partie du prix, le solde étant payable lors de la remise des clés. Quand vous louez directement auprès d'un propriétaire, bien que le montant de l'avance et la date du paiement ne soient pas réglementés il est d'usage que le montant de l'avance n'excède pas 30% du prix total de la location.

Les arrhes
Les arrhes offrent la possibilité au locataire et au bailleur de se dédire. Si le locataire décide d'annuler la location alors que des arrhes ont été versées, celles-ci restent acquises par le loueur à titre de dédommagement du préjudice subi. A contrario, si c'est le loueur qui décide de rompre le contrat avant l'entrée dans les lieux du locataire, l'article 1590 du Code Civil l'oblige alors à verser au locataire le double du montant des arrhes avancées par celui-ci.

La caution
Dès votre arrivée, le loueur peut vous demander une caution. Elle vous sera normalement restituée à la fin du séjour, après inventaire et examen de l'état des lieux. Il arrive que le propriétaire la restitue quelques jours après la fin du séjour, mais cela doit faire l'objet d'une mention dans le contrat de location. Le montant de la caution n'est pas règlementé pour les particuliers, mais il doit être mentionné dans le contrat. L'usage veut qu'il se situe autour de 20 à 25 % du montant de la location.

Le locataire doit-il s'assurer ?
L'assurance n'est pas obligatoire pour le locataire, à moins qu'elle ne fasse l'objet d'une clause expresse dans le contrat. Elle peut être utile car le locataire est responsable des dommages survenus, à cause de sa négligence, au local qui lui est confié, ainsi qu'en cas d'incendie.
Divers solutions possibles :
- La police souscrite par le locataire pour sa résidence principale comporte une clause 'villégiature' et 'mobilier hors domicile',
- L'assurance domicile personnelle ne garantit pas les locations de vacances : il est possible de demander une extension,
- Le locataire n'a pas d'assurance : il peut en souscrire une pour la durée de son séjour.

En cas de problème sur une location ?
locationencorse.eu s'engage à suspendre ou résilier l'abonnement du propriétaire du bien litigieux sur présentation, de la part du locataire, d'un constat de non-conformité réalisé par un huissier.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. fermer