La Corse

Île de beauté

La Corse et les Corses

Une histoire qui change la face du monde : depuis bien longtemps, des liens forts d’amour et de haine unissent la Corse à la France. Ici on fête ses héros qu’ils soient pro français, ou adeptes de l’indépendance comme Pasquale Paoli. Il faut simplement qu’ils se soient battus pour leur île. Napoléon, sujet classique de polémique….ici il n’est pas vu comme un défenseur de l’île. Voir la suite

Une nature hors du commun : « Île de beauté » n’est pas usurpée. La corse est une île méditerranée béni des dieux, à la fois pour son climat et sa géographie. Avec plus de 1000km de littoral et un passage du niveau de la mer à 2710 mètres d’altitude pour retrouver le niveau 0 en à peine 80 kilomètres de large et 180 de long. Elle promet des reliefs inattendus et une diversité exceptionnelle. Sa végétation, ses roches, ses paysages, ses lumières sont autant de raison de l’aimer la Corse et les corses qui ont parfois su par des voies peu licites préserver sa beauté si exotique Voir la suite

Une langue envers et contre tout : Proche de l’italien pour des raisons historiques et géographiques évidentes, la langue corse est porteuse d’une identité forte. Si elle disparait, le sort du monde n’en serait pas bouleversé, mais le patrimoine de l’île en serait irrémédiablement affecté. Cette petite langue résiste avec force et donne au monde la richesse de sa poésie et de ses chants.

Une culture qui s’exporte : qu’elle soit totalement inspirée des traditions les plus anciennes ou véritablement novatrice, la culture contemporaine de cette île puise à la source de sa mémoire. Aujourd’hui en Corse, on importe ou on exporte des créations aux influences multiples qui servent cette île et la font aimer. Voir la suite

Des traditions hors du temps : Elle a un petit coté vieillot, la Corse. On la cantonne souvent dans des clichés qui semblent dater du XIXe siècle, femme en noir, bergers dans les montagnes, musiciens dans tous les villages, maisons de pierres. Tout cela existe bel et bien, c’est la rencontre avec l’authentique. Voir la suite

Le sens de la famille : qui n’a jamais souri en discutant avec un Corse tentant expliquer ses liens de parenté avec un autre corse, cousin à la …. Quinzaine génération ? Sans exagéré, la pérennité des noms de famille, la préservation des liens avec le village, la mémoire collective et le gout de la généalogie permettent souvent aux Corses d’être certains d’une parenté pourtant fort lointaine. Et si cela, a tant d’importance, c’est aussi parce qu’appartenir à une famille, c’est ne pas être seul, et être intégré à un clan. Voir la suite

Le village comme centre du monde : souvent désertés, parfois abandonnés, les villages corses contribuent largement au charme de cette île. Leur caractère rustique et simple, leur situation souvent incroyable, à flanc de coteau, juchés sur des pitons rocheux, l’accumulation de leurs maisons les rendent à la fois typiques et attachants. Si le tourisme délaisse de plus en plus le littoral pour l’intérieur, c’est aussi pour découvrir l’authenticité offerte par les villages et le lien des Corses et leur terre. Voir la suite

Derrière le silence, le don : Ils sont rarement exubérants au premier contact, les Corses. Parfois carrément taciturnes, silencieux, observateurs, fermés dans un mutisme qui leur donne le regard mauvais, ils forgent leur jugement. Une fois cette épreuve d’endurance passée, si l’examen est réussi, c’est pour la vie. Aussi chaleureux qu’ils sont froids, aussi généreux qu’ils ont été avares. La plupart des Corse s donnent leur amitié pour toujours. Voir la suite

L’art de cultiver le paradoxe : La complexité d’une identité forgée part l’appartenance à une île. Toutes les autres découlent d’elle. Histoire, tradition, organisation sociale, sens des valeurs, tout est intrinsèquement lié à la terre. Et lorsqu’on comprend qu’être corse c’est avant tout avoir , sans le savoir, fait vœu d’allégeance, de loyauté et d’amour à sa terre-mère, on est en passe de comprendre le paradoxe corse et d’aimer cette ile comme ses habitants.

 

 

Un Commentaire

  1. Pingback : Les corses ont le sens de la famille | La Corse

Laisser un commentaire

Champs Requis *.