La Corse

Île de beauté

Des traditions hors du temps

La Corse n’est pas la seule région de France à avoir su conserver ses traditions. Elle a peut être mieux réussi sur certains points grâce à l’insularité géographique à la fois pesante et salvatrice. Ici les influences arrivent, mais sans doute pas au même rythme qu’ailleurs. Sans refuser une modernité qui peine à s’installer, souvent au détriment des corses, l’île a préservé nombre de ses traditions. Dans l’intérieur de l’île, on rencontre encore des gens simples, qui se retrouvent au bar, aux fêtes de village et entonnent spontanément des polyphonies, Le milieu rurale a souvent su entretenir ses traditions plus longtemps. L’été au cours d’une randonnée, on passe souvent devant une bergerie isolée en montagne. Si le berger est là, c’est le moment de belles rencontres avec des hommes qui vivent quelques mois  sans électricité et sans confort. …et qui sont heureux. La modernité leur évite des séjours prolongés et surtout de dormir à la belle étoile.

Depuis les années soixante dix, et la grande époque du « riacquisitu »(prise de conscience de la nécessité de se réapproprier, langue, culture et traditions), de nombreux jeunes se sont remis au chant et à la musique.

Aujourd’hui certains ont vieilli, mais ils ont gardé ce désir de transmettre un patrimoine qu’ils ont sauvé de l’oubli. Musiciens amateurs, initiés par les anciens, ils redonnent à leur façon, une âme aux fêtes. Des groupes se constitue pour chanter des messes traditionnelles, accompagner des mariages, comme les enterrements.

Ainsi on peut encore trouver des traditions malgré la nécessité de la modernité. Des traditions qui dépaysent et permettent de renouer avec de vraies valeurs.

Les commentaires sont fermés.