La Corse

Île de beauté

Aléria

Autrefois, nommée ALALIA, Aléria fut la capitale de la Corse Antique, Grecque, Etrusque et Romaine. Malgré sa petite taille, elle reste grande par son passé riche et prestigieux. En effet, elle reste un témoin authentique des principales influences Méditerranéennes.

aleria

Aléria, fondée en 565 Avant J.Christ fut l’une des places maritimes et commerciales les plus importantes de la Méditerranée, jusqu’à sa destruction par les Vandales au 18ème siècle.

L’Etang de Diana, à proximité, était le meilleur abri de la côte pour les bateaux dès l’Antiquité. Réputé pour sa production ostréicole dés cette époque où les huitres étaient expédiées jusqu’à Rome. Seule la chair des mollusques était chargée avec du sel dans des amphores ; avec le temps, l’accumulation des coquillages a fini par créer des petits îlots.

Vous pouvez aller vous procurer des huîtres directement à l’étang et même déjeuner à la table du restaurant sur ses berges,  bénéficiant en plus, d’un paysage naturel magnifique. L’étang de Diana possède une écloserie: élevage d’alevins en bassin et élevage dans des cages et filets à poissons. Récemment, ses huîtres ont remporté la Médaille d’Or au Salon de l’Agriculture à Paris.

La Tour de Diana est à voir également. C’est une ancienne tour génoise située à l’embouchure de l’étang. Elle fut édifiée au XVIème siècle pour protéger l’étang de Diana des Corsaires et Barbaresques. Restaurée de 1995 à 2006, par l’association Alalia, elle est, à ce jour, une bonne balise pour les navires et surtout un but exceptionnel de promenade.

Si vous passez par Aléria ou si vous avez choisi de loger dans cette région de la Plaine Orientale, n’oubliez pas de visiter le fort de Matra, récemment restauré. Il fut construit par les Génois à la fin du XVème siècle et abrite le Musée d’Archéologie.

fort matra

Premier évêché de Corse, Aléria a eu la première Eglise (ST Marcel) bâtie sur l’ïle, détruite et reconstruite plusieurs fois en réutilisant les pierres de la ville Romaine.

Capture3L’église ST Marcel d’Aléria, construite au XIXème siècle subit des travaux de rénovation et les fouilles se poursuivent. En effet, elle est habitée par tout un passé beaucoup plus prestigieux qu’il n’y paraît puisqu’une chapelle médiévale a été découverte et les chercheurs sont persuadés de pouvoir trouver la Cathédrale Primitive.

Dans les salles du Musée Jérôme Carcopino, sont exposés les objets provenant des fouilles archéologiques : céramiques, amphores, monnaie, bijoux, armes illustrant la vie quotidienne de la Méditerranée et de l’Empire Romain.

La visite de cette ville d’Aléria et de ses alentours comblera votre curiosité, vous nourrira de son passé tumultueux et riche en vestiges.

Pour tous renseignements s´adresser au :
Musée départemental d ‘Archéologie d’Aleria
Fort de MATRA
20270 ALERIA
Téléphone: 04 95 57 00 92