La Corse en vélo

Rien ne vaut une randonnée en vélo pour sillonner la Corse et en savourer toute la magnificence. L’île est un véritable paradis de chemins forestiers, de sentiers inter villages, de côtes et de routes escarpées qui réservent toujours des spectacles merveilleux. Plus qu’un exploit sportif à accomplir, ce type d’activité vous entraine dans un plaisir qui est de l’ordre du contemplatif. A un rythme lent se dévoilent des petits coins paradisiaques insoupçonnables depuis une voiture.

La randonnée en vélo est possible du nord au sud, du littoral à la montagne sur des sentiers riches en histoire, en faune et en flore. La formule la plus simple prévoit de longer le littoral à partir du port de Bastia. L’itinéraire passe par le Cap Corse et Saint Florent puis comprend une escapade en Balagne avant de rejoindre Porto, le golfe d’Ajaccio et sa proche région. Un circuit idéal pour ceux qui apprécient par-dessus tous les arrêts prolongés sur des plages de rêve. Mais ce serait se priver de l’intérieur ou bat le cœur de la Corse avec ses virages serrés, ses villages perchées, ses reliefs accidentés et ses vallées profondes. Au fil de ses excursions, le cyclotouriste découvre une nature sauvage exhalant les parfums enivrants du maquis. Sur la route, il n’est pas rare de croiser les porcs semi-sauvages en quête de nourriture. Les plus chanceux pourront apercevoir le vol majestueux du gypaète barbu, une des espèces endémiques de l’île. La Corse est un véritable château d’eau avec une profusion de sources thermales, de cascades somptueuses et de rivières poissonneuses d’une pureté cristalline où il fait bon se rafraichir après une longue journée d’efforts.

velo et cochon2

Les néophytes doivent pourtant s’abstenir car ce type d’escapade ne s’improvise pas ! En effet, non seulement il est fortement déconseillé de partir seul, mais en plus rouler sur les routes insulaires du littoral ou de montagne exige de l’expérience et une excellente condition physique.

la corse en velo

La corse est le paradis du VTT, mais elle est difficile physiquement. Pour éviter des désagréments , mieux vaut passer par des clubs qui organisent des circuits encadrés par des professionnels connaissant parfaitement les milieux naturels et humains. Plusieurs niveaux de circuits prennent en compte les difficultés techniques du terrain, du chemin roulant au sentier pentu.

Des séjours avant et après la saison son préparés pour un public confirmé, toutes tranches d’âges confondues. Ces sportifs viennent en corse avec leur vélo personnel et tout leur matériel adéquat.

Tout aussi original est d’embarquer avec votre vélo sur le Trinichellu, le petit train, pour une découverte des paysages variés de l’île, et changer d’endroit, de région.

Même si les périodes recommandées pour sillonner la Corse à vélo s’étalent de mai à juin, puis de septembre à octobre, afin d’éviter la canicule et les brusques changements climatiques hivernaux, des circuits sur mesure sont réalisables le weekend end toute l’année. Cette dernière formule s’adresse tout particulièrement aux insulaires qui souhaitent se détendre en famille sur les sentiers de charme ou s’adonner entre amis à des challenges sportifs.

velo en corse

Les commentaires sont fermés.