La Corse

Île de beauté

Roccapina

Randonnée pour visiter le promontoire du célèbre Lion de Roccapina, avec montée à la tour génoise. Panorama magnifique sur la côte. Balade courte, environ 1 heure.

La tour génoise de Roccapina, Datant du XVIIe siècle, ce monument inscrit au Patrimoine des Monuments historiques se trouve sur la colline à 134m au dessus du niveau de la mer. Cette tour circulaire s’élève sur trois niveaux traditionnels. Sur la terrasse, la guérite d’escalier a disparu.

la tour de roccapina

Le lion de Roccapina : La légende raconte qu’au temps des Sarrasins, un seigneur d’un grand courage vivait là. Les barbaresques l’avaient surnommé le lion de Roccapina. Un jour qu’il chassait là, le seigneur rencontra une jeune femme dont il tomba amoureux mais qu’il ne pouvait épouser. Alors, désespéré, il invoqua la mort et il fut pétrifié sous l’apparence du lion.

randonnée roccapina

Départ plage de Roccapina : Un sentier s’amorce depuis la barrière du parking aménagé en retrait de la dune protégée. Depuis la barrière du parking prendre l’embranchement à gauche (vers la droit, on monte au lion-itinéraire rocailleux et difficile), passer devant une source aménagée avec sa voute en ruine, puis gravir une rude montée où les racines forment des marches. Passer près des ruines d’un four à pain(15 minutes de marche) avant de finir par une escalade facile dans les rochers pour arriver à la crête et à la tour (25 minutes environ). L’accès de la tour est interdit à l’intérieur.. De là vous avez une vue splendide jusqu’à la Sardaigne et Bavella. Et vous dominez deux plages splendides, celle de Roccapina à l’est et celle d’Erbaju au nord-ouest. Descente en 15 minutes par le même chemin. Randonnée d’1 heure environ, balade sans risques notables, quelques endroits un peu raides.

Pour les bons marcheurs, bien chaussés : continuer jusqu’au Lion de Roccapina (sans monter jusqu’au fortin qui couronne la tête, c’est dangereux). Toute la crête rocheuse, se laisse parcourir en hors piste, en contournant et en escaladant des roches fantasques, en replongeant dans le maquis, jusqu’à la vaste cavité (aménagée) sous la tête du lion. Au-delà, la ligne de crête s’abaisse peu à peu, après 30 minutes de parcours, un sentier débouchant sur la piste d’Erbaghju : prendre à droite pour revenir au parking de Roccapina.

Photo du lion de Roccapina de Régis Sapin:

roccapina-Regis Sapin

Plan Google: croisement Bonifacio – route de Sartène

Vue de la tour de Roccapina:

vue de la tour