La Corse

Île de beauté

Les routes du granit

Les routes du granit:

Il existe mille et une façons de découvrir l’Île de Beauté. Certains vous conseilleront les sites touristiques, d’autres vous parleront du sentier des douaniers, des tour_d_agnelluchemins de randonnées, d’autres du circuit des chapelles ou celui des Tours Génoises…. et tous auront raison!!! Il y a tant à voir et à s’émerveiller!!! Quelques jours de vacances en Corse ne suffiront pas pour tout visiter.

Au cours de vos excursions vous ne resterez pas sans remarquer la présence du granite. En effet cette roche, omniprésente dans de nombreux paysages ruraux des régions du Taravo, du Sartenais, de l’Alta Rocca, même dans les Iles Lavezzi, a , depuis les origines de la Corse, toujours été utilisée : construction de maisons, d’églises, de ponts. Dans l’extrême sud de la Corse, de nombreux sites granitiques ont servi d’abris dés la Préhistoire.

Pourquoi ne pas choisir une manière originale de visiter la Corse en suivant les routes du granite?

Si vous vous trouvez prés de la forteresse de granite des Aiguilles de Bavella posez vous à Serra-Di- Scopanème (village perché à 865M) ou dans la région. Vous pouvez emprunter un des sentiers du pays de l’Alta Rocca et découvrir ainsi les différentes utilisations du granite et des techniques de constructions traditionnelles. C’est une façon aussi de découvrir l’histoire passionnante de la Corse. Dans ce village, ne manquez pas de voir la chapelle funéraire toute en granite; ensuite, du centre, partez en direction de Sorbollano. Ce sentier dallé de granite fut emprunté tant de fois par les muletiers, les meuniers, les agriculteurs; il vous mènera jusqu’au moulin restauré ; vous verrez : le granite est partout. En empruntant la route du granite, vous vous apercevrez de l’évolution, au fil des siècles, de la conception de l’habitat traditionnel, passant de la vision imposée par les guerres, à la prise en compte des nouveaux besoins imposés par la société moderne. Passionnés d’histoire, de géologie, ou simples curieux , vous serez tous comblés.

sentier_lavezziSi vous passez par l’extrême sud de la Corse, vers la mer, ce sont encore ces camaïeux de gris des blocs de granite se détachant des camaïeux de bleu de la mer, qui constituent l’essentiel du décor des Îles Lavezzi, de la dizaine de ces îlets que vous aurez du plaisir à découvrir.

Si les pierres vous passionnent, qui plus est, les civilisations antiques et leurs mystères, ne manquez pas de suivre un itinéraire bien particulier qui vous mènera à la rencontre de drôles de statues-menhirs dans une région baignant d’énigmes pour la plupart non résolues. Ce coin de Corse appelé aussi « Basses Terres » du Sud, recèle de curiosités insoupçonnables. C’est en effet dans le Sartenais, aux environs de Lévie (Alta Rocca) et dans la vallée du Taravo,au cours  des années 50, que furent découverts et dégagés du maquis les vestiges d’une mystérieuse civilisation antique les TORRE et des statues-menhirs uniques. Posez vos bagages dans un hébergement de cette région et partez jouer aux détectives, aux archéologues…..

menhirLa station de Filitosa ( prés de Porto Pollo) fut la première prospectée. Parmi les prairies, les bois de chêne-liège, d’énigmatiques sentinelles de granite, aussi surprises que vous, vous observeront de leurs yeux caves étranges.  Il existe bien des mystères autour de leur présence que l’on situe à l’âge de bronze (1800 ans avant JC environ). Que signifie la présence de ces statues-menhirs, ces monolithes de granite de 2 à 3 M de haut? Comment ont-elles été construites? Et pour quelles raisons?…. Encore bien des questions qui restent sans réponse.

Au sud de Sartène, le plateau de Cauria regroupe 3 curiosités mégalithiques : le dolmen de Funtanaccia et les alignements des menhirs de Rinaghju et Stantari. On estime que les hommes vivaient sur le site de Curia depuis probablement 8 millénaires. Si les préhistoriens sont à peu prés convaincus que les dolmens servaient de sépulture, ils n’ont toujours pas élucidé le mystère des menhirs: divinités? Défunts? Ennemis? Symboles de fécondité? Néanmoins une grande campagne de fouilles a démarré sur le site Istantari du plateau de Cauria afin de préciser la datation des alignements et rechercher des indices relatifs à l’histoire de ces lieux.

 

Les commentaires sont fermés.