La Corse

Île de beauté

Fozzano : le berceau de Colomba

Fozzano : le berceau de Colomba

Au dessus du golfe de Valinco, la vallée pousse ses courants jusqu’à Fozzano, contrariant la ronde vacillante du « filanciu », le milan royal, au aguets au-milan royaldessus du clocher de la chapelle Santa-Maria-Figaniella. Les ruisseaux titillés par l’odeur du maquis, une vache errante s’enhardit sur les éboulis d’un sentier. Visitons Fozzano…

Comme chaque soir, Fozzano se paye un crépuscule en technicolor. La montagne est repue de prairies et d’oliviers sur des centaines d’hectares. « Colomba l »héroïne de Prospère Mérimée, adulée des hussards noirs de la république, dort dans sa petite chapelle blanche près d’un jardinet en terrasse, face au couchant. Impensable, comme il semble tout aussi incongru que la plus célèbre vendetta de l’île. Issus de la lutte entre deux grandes familles rivales, Les Durazzo et les Carabelli, en 1830 ait pu se nouer la. Dans ce gros village si serein.

De nos jours après restauration, le village a presque retrouvé l’aspect opulent qu’il avait du vivant de Colomba. Au rythme des saisons, c’est la cueillette des olives. Bien sûr, les trente pressoirs à huile de jadis ne fonctionnent plus. l’acte de naissance de Combana

La tour où vécut l’héroïne  de la nouvelle de Prospère Mérimée  Colomba, est l’objet l’été de dévotions touristiques.

fozzano maison de colomba

Un Commentaire

  1. Ping : Propriano | La Corse