La Corse

Île de beauté

Mettre le cap sur la Corse du Sud

Mettre le cap sur la Corse du sud:

Pourquoi ne pas « mettre le cap » sur la Corse du Sud pour vos prochaines vacances? Prévoyez de vous poser dans un des nombreux hébergements qui vous sont proposés dans cette région pour aller à la rencontre des nombreux paysages montagneux, pour profiter aussi de son littoral aux golfes profonds s’ouvrant sur la mer. Toutes les rencontres qui vous attendent, aussi bien avec les insulaires qu’avec la flore et la faune exceptionnelles de cette région appelée autrefois « Au-delà des Monts », feront sans aucun doute partie de vos meilleurs souvenirs de vacances.

La limite de ce département qui couvre l’essentiel de la Corse granitique, suit la ligne de partage des eaux, depuis le Capo Tafonato (2343m) jusqu’au massif de l’ Incudine (2136m). Toute une crête (entre 2000 et 2600m) dentelée de granite et de porphyre plante le décor; d’immenses belvédères vous permettront de l’admirer sous des angles différents tous plus beaux les uns que les autres. Trois routes vous permettront de franchir ces remparts de granite. En empruntant les chemins muletiers qui descendent en zigzags, franchissent le fium(fleuve) sur des ponts de pierre millénaires qui ont résisté à toutes les crues, que cette région dévoile ses plus beaux trésors. C’est la que la végétation vous offrira le plus beau cadeau, différent selon l’altitude.

L’étage des cultures, vergers et de la vigne (800m environ) présente de belles plantations d’eucalyptus. Le maquis incrusté sur les terres abandonnées se couvre myrte corsed’une végétation faite de cistes, dont on extrait la gomme, le labdanum, ou pour préparer une sorte de thé. La myrte aussi, petit arbuste symbole d’Amour et de Paix, consacré à Vénus, se plaît beaucoup dans cette région ainsi que l’arbousier, l’asphodèle aux délicates fleurs roses et blanches. De 700 à 1100m règnent le pin d’Alep, le chêne, le châtaigner, longtemps providence de la population. C’est le domaine également des fougères et des espèces rares de genévrier. Encore plus haut, s’étendent les immenses et somptueuses forêts de pins Laricios, arbres corses par excellence, utilisés jadis pour fabriquer les mâts des navires, ainsi que les futaies de hêtres. Au-delà de 1800m s’installent des buissons impénétrables d’aulnes nains. Les genévriers rampants et les rhododendrons d’altitude couvrent les rocailles. Aussi, au milieu de ces sentiers, il n’est pas étonnant de rencontrer des troupeaux de chèvres sauvages au sabot montagnard même dans les endroits les plus escarpés. La nature est là pour leur offrir tout ce dont elles ont besoin.

Le littoral de cette région de Corse du Sud n’est pas sans charme bien que totalement différent ; c’est d’ailleurs cette diversité des paysages qui fait aussi la particularité de cette île tant appréciée de ses visiteurs. Des golfes profonds s’ouvrent largement sur le large : Porto, Sagone, Ajaccio, Valinco, Santa Manza, Porto -Vecchio. Chaque golfe reste lui même festonné de baies, évasées ou profondes telles des fjords. Certaines de ces criques ou de ces calanques ne se laissent pas facilement apprivoiser, de hautes falaises tombant directement sur la mer. Mais rassurez vous, les caps et les pointes escarpées pourront vous accueillir aprés avoir suivi de pittoresques et odorants sentiers de chèvres.

bonifacioVous pourrez terminer cette visite par l’extrémité méridionale de cette région granitique. Après les gris, rouge, ocre ou violine vous arriverez sur cette haute falaise de craies, véritable écrin qui offre comme un joyau cette majestueuse et attirante citadelle de Bonifaccio. Un bateau vous attend sur le quai, après votre visite, pour découvrir une autre merveille de la nature : les iles Lavezzi, les terres les plus méridionales de France, face à la Sardaigne. Vous pouvez même louer un bateau

Comment oublier ces vacances en corse, surtout si vous faites partie de ceux qui ont la chance de visiter cette région au printemps. En cette saison, elle se pare de tous ses attraits…. L’humidité Marine, l’abondance des eaux de ruissellement, l’ardeur d’un soleil généreux, tout se mêle harmonieusement pour vous offrir un bouquet végétal luxuriant, à tout niveau d’altitude.

Le myrte dans l’assiette

Outre leur emploi pour l’élaboration de liqueurs, on utilise les baies pour aromatiser les viandes et le gibier, les pâtés et terrines. Quant aux feuilles, on les utilise en infusion pour leurs propriétés digestives.

Bonnes vacances en Corse du Sud!!!!!

Les commentaires sont fermés.