La Corse

Île de beauté

Lunghignano en Balagne

Chose promise, chose due : nous sommes revenus en Corse deux ans après notre premier séjour à Calvi en juin 2014. La Balagne plait à mon cœur, j’y suis, j’y reste. Cette fois, j’ai choisi un petit village haut-perché avec un drôle de nom : Lunghignano ! Avec Montemaggiore et Cassano ces trois hameaux forment Montegrosso. Pour y accéder, une petite route au milieu des prés odorants, qui serpente et qui monte, qui monte, qui monte …. Pour arriver dans ce petit village tranquille.

Lunghignano

A l’entrée le moulin à huile nous accueille, plein de senteurs, de l’olive bien sûr mais aussi du miel, du savon au lait d’ânesse, quantités de souvenirs à offrir ou à s’offrir. Le vieux pressoir a été réparé et on y broie les olives tous les deux ans avec le concours de l’âne de la maison. Un petit film nous révèle la fabrication de cette succulente huile d’olive.

pressoir de Lunghignano

Le 13 juin, Saint-Antoine ! «  Mesdames et messieurs les touristes merci de libérer les places de stationnement près de l’église, une messe y sera célébrée ».

Je découvre alors que St Antoine est justement présent dans cette église ! Les femmes sont entrées et on dirait qu’elles se retrouvent après une longue séparation. Les hommes attendent dehors et vont rentrer au dernier moment, s’installant sur de petits bancs de bois très bas … Le prêtre officie et les fidèles dont je suis, prient et chantent la gloire de Dieu. Les voix graves et mêlées de ces hommes forcent mon admiration.

Puis les hommes s’agitent et se préparent à la procession de St Antoine à travers le village suivis du cortège chantant. Un moment délicieux de ferveur …

Saint-Antoine à Lunghignano
Du soleil dans le ciel et dans les cœurs … 15 jours de bonheur dans ce charmant village !

Peu de maisons, serrées les unes contre les autres, mais certaines ont été rénovées et sont devenues des villas de rêve avec piscine et terrasse ouverte sur un panorama à vous couper le souffle. Le soir le soleil illumine la montagne qui passe du rosé à l’orange comme si elle s’enflammait ! la pleine lune veille sur elle .

pleine lune à Lunghignano

On a oublié le pain ? La petite épicerie va y remédier très vite. Le patron est en terrasse, il discute avec quelques amis, deux petites tables de l’autre côté de la route, quelques verres et beaucoup d’amitié. Tiens, pendant que j’y suis, je prendrais bien un peu de lard, et puis ce fromage aussi ! oh et puis de la confiture de figues …

Lunghignano

 

Les commentaires sont fermés.