La Corse

Île de beauté

La faune et la flore en Balagne

La faune et la flore en Balagne

Les sentiers vous permettent de découvrir, au hasard des itinéraires les églises romanes ou baroques, qui font la richesse de la Balagne, les Pagliaghji (palliers) de pierres sèches, autrefois destinés à abriter bergers et outils, les Chjappate, les anciens chemins pavés et toute la végétation du maquis.

La flore en Balagne.

La Corse a le privilège d’être en dépit des incendies, la plus verte de la méditerranée. Tout comme le paysage, la flore présente une grande originalité, avec de nombreuses espèces ou sous-espèces de plantes endémiques, c’est-à-dire introuvables ailleurs dans le monde.

Cette variété se trouve dans les sentiers de Balagne, qui traversent tour à tour maquis, champs et pâturages, oliveraies, sous-bois. Dans le maquis bas poussent calycotomes, cistes à fleurs blanches et à fleurs roses, myrtes, orchidées ( la Corse en possède plus de 60 espèces), immortelles d’Italie, lavandes des Stéchades, bruyères, arbousiers, lenstiques..

cistes-1

Les asphodèles, particulièrement nombreuses sur les anciennes terre cultivées, sont réputées pour leurs vertus  protectrices contre les forces maléfiques… Des racines  d’asphodèle, bulbes riches en amidon, on a longtemps tiré des colles utilisées pour la brochure et la reliure des livres. La tige  d’asphodèle est longue d’un bon mètre, mince et pleine de moëlle. Après séchage, c’est un excellent matériau de vannerie, encore utilisé pour la fabrication de corbeilles et paniers traditionnels.

asphodele en corse

Les arbres les plus communs sont : L’olivier, symbole de la Balagne, l’amandier, l’oranger, le citronnier, le chêne, le châtaigner (entre 500 et 800 mètres d’altitude) le figuier, le frêne..

figue-citron

La faune en Balagne.

La faune est elle aussi d’une grande richesse pour qui sait observer. Outre les animaux d’élevage : bovins, ovins, chevaux, ânes, la Balagne est le domaine des lapins de garenne, belettes,  sangliers, renards, hérissons et tortues.

ane_en_corse

Le ciel balanin est peuplé de nombreuses espèces d’oiseaux parmi lesquels le milan royal, le faucon crécerelle, le merle, la perdrix rouge qui trottine dans le maquis, le moineau soulcie (qui vit surtout dans les villages), la huppe fasciée (qui niche dans les cavité des Pagliaghji, des murets et des vieux arbres), la pie grièche à tète rousse (vie dans les amandiers et dans les oliviers) la corneille, le rouge-gorge… et bien d’autres encore.

milan-faucon

Enfin il faut signaler la présence d’une espèce endémique de papillon le Papilia Hospiton dit « papillon Corse « ou encore « papillon des fées »  jaune et noir, il vole de fin avril à juillet et on le rencontre de partout en Corse.

Papiia Hospiton