La Corse

Île de beauté

Erbalunga : la « Cerca »

Erbalunga : la « Cerca »

Erbalunga, petite marine aux charmes pittoresques, c’est le village le plus peint par les artistes. Au point ou on l’appelle le « nid aux peintres », avec sa tour séculaire et ses ruelles tranquilles, veillant sur le petit port. (photo  de l’artiste anghju)

erbalunga

Il semblerait que le peuple de cette île, vive une foi qui diffère sensiblement de ce que l’on peut observer en Europe. Cela fait des années que l’on ne voit plus en France continentale des foules descendre dans la rue, évêque en tête pour faire dévotion à la mère du seigneur, comme c’est le cas encore en Corse. Les Corses ont su préserver une certaine qualité de vie spirituelle. En tête des manifestations classiques de la semaine Sainte, apparaissent  les membres de la confrérie. Celles-ci ont été de tout temps l’instrument de la transmission de la foi parfaitement adapté à la mentalité Corse. Au temps Pascal, des rassemblements importants ont lieu à travers toute l’île.

La « Cerca » est l’une de ces processions. A partir d’Erbalunga, le cortège parcourt plus de huit kilomètres à pied dans la montagne, avec des haltes dans  toutes les chapelles de la commune, avant de revenir à l’église de ce petit village du cap Corse. A la même heure, dans la même, la confrérie de Figarella entre dans l’église de san Martino di Lota,  A genoux !!on chante ici un air liturgique très austère venu du fond des âges, et dont chaque génération hérite fidèlement la mélodie sans rien y changer. L’usage veut que le clergé ne participe pas à certaine de ces manifestations, ou les membres des confréries chantent et prient en latin.

Le jeudi soir commence la procession qui s’achève au Couvent des Bénédictines. Le lendemain, pour le vendredi saint, les quatre confréries de la commune de Brando (Erbalunga, Castello, Poretto et Pozzo) vont se mettre en route dès l’aube pour entamer la « Cerca ». ils se rendront dans les onze autres églises et chapelles de Brando.

COUVENT

erbalunga

Autre personnage traditionnel de la société corse, le Catenacciu